L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) prend un peu plus ses distances avec Moscou. Réuni vendredi à Genève, son conseil a déclaré son intention de mettre fin aux accords de coopération avec la Russie et la Biélorussie. Cette rupture interviendra en 2024. Les 23 Etats membres sont toutefois «prêts à prendre une nouvelle décision à la lumière de l’évolution de la situation en Ukraine», explique l’organisation dans un communiqué.