Alors que la canicule et la sécheresse s’installent en Suisse, les lacs et les cours d’eau accusent le coup. Leur niveau est particulièrement bas dans le Jura, sur le Plateau et dans le sud du Tessin, d’après le dernier bulletin hydrologique de l’Office fédéral de l’environnement. Des interdictions de pompage ont été édictées dans certaines régions, notamment dans le bassin-versant de la Broye, et certaines communes enjoignent à leurs habitants de renoncer à l’arrosage de leur pelouse ou au nettoyage de leur voiture. Une telle pénurie peut surprendre dans un pays comme la Suisse, renommé pour ses ressources en eau. Mais il va falloir s’y habituer, comme l’explique l’hydrologue Manuela Brunner, qui vient d’être nommée professeure à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich.