Bien avant l’épidémie de coronavirus, des scientifiques avaient vu juste. Et ont alerté à plusieurs reprises la communauté scientifique internationale sur le risque de voir prochainement émerger une infection humaine par un coronavirus provenant de chauves-souris en Chine.