épidémie

Les chauves-souris chinoises, fabriques à nouveaux coronavirus

L’émergence d’un nouveau coronavirus en provenance de chauves-souris chinoises n’a certainement pas surpris les scientifiques: ils alertaient depuis plusieurs années sur ces animaux qui figurent parmi les plus importants réservoirs viraux

Bien avant l’épidémie de coronavirus, des scientifiques avaient vu juste. Et ont alerté à plusieurs reprises la communauté scientifique internationale sur le risque de voir prochainement émerger une infection humaine par un coronavirus provenant de chauves-souris en Chine.

Ces dernières années, des virologues et biologistes moléculaires, parmi lesquels de nombreux Chinois, ont tenté de comprendre l’origine et l’évolution des coronavirus. Leur objectif, mieux prévoir la survenue d’une maladie infectieuse transmissible des animaux à l’homme, autrement dit d’une zoonose virale de grande ampleur à partir de la Chine.