On connaissait les sifflements des dauphins, ces signatures vocales qu’ils utilisent pour s’identifier les uns les autres: chaque dauphin en possède un, particulier, qui le distingue des autres. Lorsque l’un d’eux en interpelle un autre, il utilise le sifflement spécifique de ce dernier, comme s’il s’agissait d’un prénom. Mais d’autres modes d’identification existent chez ces mammifères. Des biologistes* viennent de montrer que pour identifier leurs congénères, les dauphins utilisaient aussi le goût... de l’urine.