Prenez un groupe de personnes, rassemblez-les dans un espace clos, si possible à basse température, et faites-les s’embrasser, chanter ou crier… vous avez tous les ingrédients pour générer un nouveau foyer de SARS-CoV-2. Car le coronavirus a tendance à se disséminer en constituant des «clusters», ou amas de cas, quand il rencontre des conditions qui lui sont favorables. Une caractéristique qui pourrait faciliter la lutte contre la pandémie.

Parmi les «nids à coronavirus» les plus redoutables figurent les abattoirs et usines de découpe de viande. De nombreux établissements ont dû être fermés ces dernières semaines notamment en Allemagne, aux Etats-Unis ou en France, à la suite de l’apparition de foyers de Covid-19. Plus de 10 000 travailleurs américains du secteur de la viande auraient été contaminés, d’après le Midwest Center for Investigative Reporting.