La tourmente continue pour AstraZeneca. L’Allemagne, l’Italie, l'Espagne et la France ont rejoint lundi une douzaine de pays européens en suspendant l’utilisation de ce vaccin, en raison principalement de la survenue de troubles graves de la coagulation suspectés d’être en lien avec l’injection, certains conduisant même à des décès. En Suisse, où plus de 5 millions de doses ont été commandées, ce vaccin demeure en attente d’une autorisation de mise sur le marché.

Lire aussi: AstraZeneca en première ligne contre le Covid-19