On l’attendait, le jury des Nobel l’a fait. Favorites des pronostics, l’Américaine Jennifer Doudna et la Française Emmanuelle Charpentier se sont vu décerner le Prix Nobel de chimie 2020 mercredi 7 octobre à Stockholm, pour leur mise au point de l’outil de modification du génome CRISPR-Cas9. C’est la première fois dans l’histoire qu’un Prix Nobel scientifique est remis conjointement à deux femmes.

«Le Prix Nobel 2020 de chimie récompense deux personnalités exceptionnelles, qui ont conçu un formidable système permettant de couper et de corriger l’ADN. Ces ciseaux génétiques n’existent que depuis huit ans mais ils laissent déjà entrevoir de grands bénéfices pour l’humanité, en offrant l’espoir de guérir des maladies génétiques», a fait valoir Pernilla Wittung-Stafshede, membre du Comité Nobel, lors de l’annonce.