Imaginez. Vous êtes au travail quand, soudainement, vous recevez une notification sur votre smartphone. Elle vous a été envoyée par l’une… de vos plantes, qui vous avertit qu’elle a soif! Si ça semble farfelu, nous ne sommes pourtant pas si loin de cette réalité. Une équipe d’ingénieurs de l’Université technologique de Nanyang, à Singapour, a développé des électrodes non invasives ultrasensibles capables de communiquer avec les plantes, décrites dans le journal Nature Electronics.

Tous les végétaux émettent des signaux électriques faibles qui leur permettent de ressentir et de répondre à leur environnement. Le challenge pour les scientifiques est de réussir à créer des électrodes qui puissent rester fixées sur la surface hydrophobe de la plante et qui soient assez sensibles pour détecter le moindre stimulus.