Jeudi matin, il y avait foule devant le pavillon coréen à la COP25, qui se tient dans l’immense Salon des foires de Madrid, l’Ifema. La raison de cette affluence? Probablement pas le thème de la conférence qui allait s’y tenir, sur le rôle de l’acier et de ses sous-produits dans une économie circulaire. La distribution gratuite de tasses de café expliquait plus certainement ce succès.

De la caféine, il en faut pour tenir ce marathon que constitue une COP. Pendant deux semaines, les représentants des 196 Etats membres de la Convention des Nations unies sur le climat sont réunis pour tenter de s’accorder sur une action commune contre le réchauffement. Outre les négociateurs, des militants, journalistes et représentants de groupements d’intérêt de tout poil sont aussi de la fête. Sont attendues à Madrid 25 000 personnes issues du monde entier.