Dimanche 2 juin, les habitants de Venise (Italie) ont eu une grosse frayeur – suivie d’une grosse colère – en voyant le MSC Opera, un mastodonte de 67 000 tonnes, dériver dans le canal de la Giudecca puis percuter le quai de la promenade des Zattere.

Mais les bateaux de croisière ne sont pas seulement un danger pour les Vénitiens. Ils représentent aussi une menace globale pour la santé des populations qui vivent dans les grandes villes portuaires européennes et sont régulièrement exposés aux gaz toxiques recrachés par ces géants des mers.