L'Agence américaine des médicaments a autorisé, mercredi, le vaccin contre le Covid-19 de Novavax pour les adultes de 18 ans et plus, offrant ainsi une option supplémentaire pour se faire vacciner aux Etats-Unis, dans l'espoir d'aider à convaincre les réticents. Le taux de vaccination de la population adulte stagne autour de 77% dans le pays.

Le vaccin produit par cette entreprise américaine est déjà disponible dans des dizaines d'autres pays. Aux Etats-Unis, en revanche, seuls trois vaccins anti-Covid étaient pour le moment autorisés: ceux à ARN messager de Pfizer et de Moderna, et celui de Johnson & Johnson. Mais l'accès à ce dernier a été limité en raison d'un risque accru de graves thromboses.

Lire aussi: Covid-19: les vaccins auraient évité près de 20 millions de morts en 2021

L'autorisation en urgence du vaccin de Novavax va «offrir aux adultes américains n'ayant pas encore reçu de vaccin contre le Covid-19 une autre option», s'est félicité dans un communiqué Robert Califf, le patron de l'agence des médicaments (FDA).

Le gouvernement américain avait annoncé cette semaine avoir acheté 3,2 millions de doses du vaccin de Novavax, anticipant la décision de la FDA.

Efficace à 90% contre les cas symptomatiques de Covid-19, pré-variants

Administré en deux doses à trois semaines d'écart, il utilise une technique plus classique que l'ARN messager, qui a elle été la cible de nombreuses théories du complot, bien qu'elle ait démontré être très sûre.

Le vaccin de Novavax contient une composante du virus déclenchant une réponse immunitaire, comme c'est le cas des vaccins contre la coqueluche, la méningite à méningocoque et l'hépatite B.

Lors des essais cliniques, menés sur plusieurs milliers de personnes aux Etats-Unis et au Mexique, il s'est révélé efficace à 90% contre les cas symptomatiques de Covid-19. Un chiffre qui doit toutefois être relativisé, ces essais ayant été conduits avant les variants Delta et Omicron.

Lire encore: Voici pourquoi Omicron diffère radicalement des autres variants

«Les Américains peuvent avoir confiance dans le fait que ce vaccin, comme tous les autres vaccins utilisés aux Etats-Unis, a été soumis à l'analyse scientifique rigoureuse et complète de la FDA, a souligné Peter Marks, responsable au sein de l'agence.