Créer des coraux résistants

L’Institut australien des sciences marines (AIMS) explore une piste originale pour venir en aide aux coraux de la Grande Barrière: grâce à une technique dite d’«évolution assistée», ses scientifiques espèrent donner naissance à de nouvelles espèces de corail résistantes à l’élévation des températures et à l’acidification de l’eau, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

L’approche ne comprend pas d’insertion artificielle de gènes d’une espèce dans une autre, comme pour les organismes génétiquement modifiés (OGM). Elle repose sur des croisements entre différentes espèces de coraux, destinés à sélectionner les plus résistantes à la chaleur. Les chercheurs essaient aussi de modifier la composition des communautés microbiennes qui vivent à l’intérieur des coraux, afin là aussi de privilégiercelles qui sont adaptées aux changements climatiques.