Des corps menaçants qui approchent, des bruits de coups terrifiants, des cauchemars violents… Pour les patients victimes du coronavirus, les soins intensifs sont en soi une véritable épreuve. Qui empire lorsqu’ils se mettent à souffrir de paranoïa grave, voyant le mal partout et s’imaginant dans un environnement hostile.

Lire aussi: Pourquoi notre cerveau ne comprend rien à la propagation du coronavirus