Les demandes dans ce sens se faisaient de plus en plus pressantes, tant en provenance des milieux économiques que de la part de certains directeurs et directrices cantonaux de la Santé. Face au nombre massif de nouvelles infections quotidiennes et le risque de voir la société être paralysée par les absences, le Conseil fédéral a décidé, ce mercredi 12 janvier, de réduire la durée de l’isolement et des quarantaines à cinq jours. Les quarantaines s’appliquant par ailleurs désormais uniquement aux personnes vivant sous le même toit ou en relation intime avec un cas déclaré.