Agriculture

Deux pesticides à risque sont encore largement utilisés en Suisse

Le chlorothalonil vient d’être interdit par l’Union européenne, et le chlorpyrifos par la Californie. Mais Berne n’a encore rien décidé

Après la condamnation, lundi, de Monsanto aux Etats-Unis à cause de son herbicide Roundup, le glyphosate est de nouveau au cœur de l’actualité. Mais d’autres substances réputées toxiques sont répandues sur les champs suisses.

C’est le cas du chlorothalonil. Ce fongicide est actif contre la septoriose du blé, notamment. Mais après plusieurs décennies sur le marché, il vient d’être interdit par l’Union européenne – ou plutôt son homologation n’a pas été renouvelée. Tous les produits qui en contiennent devront donc être supprimés des étals d’ici à novembre 2019, ou début 2020 au maximum.