Avec 58 153 citations, Kuo-Chen Chou, pourtant inconnu en dehors de sa discipline, est l’un des chercheurs les plus cités au monde. En comparaison, l’astronome suisse et Prix Nobel de physique 2019 Didier Queloz est cité 25 742 fois. Alors que le nombre de citations est l’un des principaux critères d’évaluation des chercheurs et leur permet de récolter des financements, cette situation n’interpelait, jusqu’ici, pas grand monde.

Mais le 6 février, la revue scientifique Nature a révélé que Kuo-Chen Chou avait utilisé sa position dans différentes revues scientifiques pour pousser, massivement et pendant des années, d’autres chercheurs à citer ses articles, augmentant artificiellement le nombre de citations de son travail.