L'aloès – Aloe pillansi – vit dans la région montagneuse du Richtersveld, en Afrique du Sud, et dans le sud de la Namibie. Il subsiste aujourd'hui moins de 200 spécimens adultes, et aucune jeune pousse n'a été recensée. Ces dernières sont probablement broutées par les chèvres et les ânes. Cette espèce est recherchée par les collectionneurs et, à cause d'anciens pillages, a été placée sous stricte protection par la CITES qui en interdit le commerce.

Cet escargot corse – Helix ceratina –, classé comme gravement menacé, a été «redécouvert» en 1995, après avoir été totalement perdu de vue pendant 93 ans. Il rampe désormais sur une zone unique de sept hectares, dans la banlieue d'Ajaccio. Les autorités françaises lui ont dédié un arrêté de protection de biotope, une première pour un escargot. Sa survie paraît malgré tout hasardeuse: son petit jardin est proche de l'aéroport et des routes d'accès aux plages. Les chercheurs, qui ont réussi à élever cet escargot en captivité, songent à lui trouver de nouveaux habitats sur l'île, arguant que sa distribution était beaucoup plus large au Néolithique.

La mandrinette – Hibiscus fragilis – est un buisson aux fleurs rouges qui ne vit que sur les flancs escarpés de deux montagnes de l'île Maurice, dans l'océan Indien. Les 46 derniers représentants recensés ne se reproduisent pas, vraisemblablement à cause de la concurrence d'espèces envahissantes introduites. Son unique espoir de survie consiste à préserver les buissons sauvages connus en éliminant les espèces parasites et en replantant artificiellement les zones colonisées selon les besoins (la mandrinette se développe bien à partir de boutures).

Le Douc Langur à jambes rouges – Pygathrix nemaeus – est un beau singe asiatique qui vit dans le sud de la Thaïlande et au Laos. Il est en danger de disparition pour deux raisons: la destruction de son habitat et la chasse pratiquée d'une part pour sa viande, et d'autre part pour la préparation de médicaments traditionnels. La majorité des Douc Langur vivent aujourd'hui dans des réserves naturelles. En dehors de ces sanctuaires, les lois qui visent à le protéger ne suffisent malheureusement pas à le protéger des adeptes du commerce lucratif des animaux sauvages.

Diomeda exulans est l'une des 16 espèces d'albatros considérées comme globalement menacées d'extinction sur la Liste rouge 2000 (il y a quatre ans, seuls trois albatros figuraient sur la liste). Leur déclin est lié à la pêche: les individus se noient après avoir été pris accidentellement dans un filet ou avoir mordu un hameçon. Le déclin de ces oiseaux est aggravé par le fait qu'ils se reproduisent très lentement: la femelle ne pond qu'un seul œuf à la fois, et pas chaque année.

Le poisson-scie d'eau douce – Pristis microdon – vit dans les rivières et les marais côtiers sur le pourtour de l'océan Pacifique, de l'Afrique du Sud à l'Asie du Sud-Est, en passant par l'Inde ou le nord de l'Australie. Il est très vulnérable face aux pêcheurs: toutes les sous-populations observées ont connu un sérieux déclin. Il est également menacé par la disparition ou la dégradation de son habitat.