Avec ses ailes grises et rouges à pois, la bestiole est plutôt jolie. Une seule dans l’appartement? Pas de problème. On prend même du plaisir à l’observer. Mais en quelques heures, sans crier gare, c’est toute une colonie d’insectes qui a commencé à s’installer sur mon balcon new-yorkais. De là à imaginer un remake des Oiseaux d’Hitchcock version insectes, il n’y a qu’un pas. Mais reprenons nos esprits.