Destinée aux astronomes en herbe et autres amoureux des galaxies lointaines, l’app Star Walk s’est imposée en référence dès sa sortie en 2010. Mettant à profit les senseurs et gyroscopes de l’iPhone et de l’iPad, la caméra ainsi que la géolocalisation, Star Walk permet de pointer l’appareil vers le ciel et d’identifier les différents objets célestes que l’on est en train de regarder, de jour comme de nuit, et ce, depuis n’importe où. La fonction Star Spotter présente une carte des étoiles qui suit les mouvements de l’utilisateur, et l’on peut basculer en réalité augmentée pour superposer ces informations aux conditions réelles d’observation.

Aujourd’hui, Star Walk 2, nouvelle mouture de l’app, offre une ligne graphique recalibrée pour les capacités des écrans Retina. L’interface a été épurée et fluidifiée, et les diverses planètes et constellations bénéficient d’une modélisation en 3D – une option (payante) au rendu saisissant lorsque l’on zoome sur un objet en particulier. Des notices informatives, d’une profondeur variable, sont associées à chaque nébuleuse, Soleil, planète naine, comète, astéroïde et autres satellites humains. En plus de pouvoir les faire pivoter et les explorer sous toutes les coutures, une barre temporelle donne la possibilité de calculer la position des différents astres dans un futur proche ou lointain.

La compatibilité avec l’Apple Watch met à portée de poignet les horaires de lever et coucher et autres rendez-vous importants avec l’immensité du cosmos.

Star Walk 2, pour iPhone et iPad, également disponible sur Android, 3 francs.