Depuis sa détection en Afrique du Sud le 24 novembre, le variant Omicron fait souffler un vent de panique partout sur la planète et jusqu’en Suisse, où l’OFSP a tenu une conférence de presse lundi 29 novembre. Les scientifiques y ont dit leur inquiétude face à ce nouveau venu au profil encore incertain, tout en rappelant que c’était bien le variant Delta qui était à l’origine de la détérioration épidémiologique actuelle.