«Non.» C’est la réponse on ne peut plus claire qu’a donnée la grande majorité d’une centaine d’immunologistes, virologues et experts de la santé internationaux lorsque, sondés en janvier dernier par la revue Nature, on leur demandait s’ils pensaient que le SARS-CoV-2 pourrait être éradiqué.