On connaissait les variants dits «sud-africain», «britannique», «brésilien» et plus récemment «indien»… C’était compter sans l’apparition récente d’un variant «suisse». C’est le journal italien La Stampa qui dans son édition de samedi annonce en effet la découverte d’un premier cas de variant helvétique au Piémont, épinglé par le laboratoire de l’institut IRCCS de Candiolo, en collaboration avec l’Institut italien de médecine génomique.

Lire aussi: Nommer les variants du SARS-CoV-2 reste un casse-tête