Dans les villes chinoises les plus polluées, des millions de personnes ne sortent plus sans un masque à particules et ont installé chez elles des purificateurs d’air. En Suisse, il n’est plus rare de croiser un cycliste au visage recouvert par un large masque noir. Ces mesures sont-elles réellement efficaces pour se protéger lors des pics de pollution?