Au début du mois d’août, le Touring Club Suisse a émis la recommandation d’envoyer les enfants à l’école à vélo plutôt qu’à pied pour des raisons sécuritaires. L’annonce pouvait sembler contre-intuitive, mais elle était suivie de l’argumentaire suivant.

Chaque année environ 600 accidents ont lieu sur le chemin de l’école, soit deux par jour, rappelle jeudi le TCS, citant des chiffres de l’Office fédéral des routes (Ofrou). Or, 78% des enfants impliqués dans un accident ont été blessés alors qu’ils se rendaient à l’école à bicyclette, contre 92% chez les piétons. En outre, sur la totalité des enfants blessés gravement ou décédés dans un accident sur le chemin de l’école, 43% étaient à vélo et 57% se déplaçaient à pied.