Depuis 1989, c’est la cinquième fête astronomique organisée à Saint-Luc durant les mois d’été. Elle porte cette fois sur le thème de la vie extraterrestre sur un mode scientifique, humoristique ou culturel: «Cétatoikonkoze, allo, allo, ici Saint-Luc…», résume le titre de cette édition.

Pendant toute la belle saison, des posters élaborés par des scientifiques sont exposés en plein air de juin à fin septembre, en réponse à la question «Sommes-nous seuls dans l’univers?». Des conférences scientifiques publiques auront lieu certains soirs, du 24 juillet au 9 août à la salle polyvalente de Saint-Luc, en lien avec cette même question. Sylvia Ekström y racontera l’évolution chimique de l’Univers, du Big Bang à la vie, le mardi 24 juillet. Le journaliste et astrophotographe amateur Philippe Barraud se demandera comment il conviendrait de se comporter si nous rencontrions des extraterrestres (le 27 juillet). Le 7 août, André Maeder parlera des conditions nécessaires à la vie, tandis que Matthieu Gounelle terminera ce cycle de conférences le 9 août en contant ce que révèlent les météorites.

Au chapitre culturel: un spectacle «astrocomique», un cabaret «planétaire» ou encore un «remuage» de la sculpture représentant la comète de Halley sur le sentier des planètes de la station…

Plus d’infos sur www.ofxb.ch