Nature

Le Festival Salamandre fête ses dix ans

La manifestation ouvre ses portes ce vendredi pour trois jours

C’est une version étendue à trois jours du Festival Salamandre qui ouvre aujourd’hui ses portes à Beausobre. Pour son 10e anniversaire, elle occupe toute la surface du théâtre et du collège morgiens avec, entre autres, un ciné-transat et une exposition de mystérieux animaux littéraires.

Le Festival Salamandre a été fondé en 2003 par Julien Perrot, rédacteur en chef de la revue éponyme. Le journal a alors vingt ans et, pour le promouvoir, son créateur a sillonné les nombreux festivals français dédiés à la nature. «J’ai constaté qu’il n’existait rien de comparable en Suisse romande», explique-t-il.

Devant le succès de cette première édition, la manifestation a été renouvelée, attirant chaque année 10 000 visiteurs. «On s’est rendu compte qu’elle répondait à un besoin», souligne Julien Perrot. Au fil du temps, le programme s’est étoffé: aux films se sont ajoutés des animations, des galeries d’artistes, des expositions. Cette année, un forum réunira les acteurs romands de l’environnement.

Chanter le froid

Parmi les points forts de cette 10e édition, Julien Perrot cite la première exposition en Suisse de l’artiste française Anne-Lise Koehler, qui construit de troublants animaux de papier à partir des fines pages de la Pléiade. Dans une salle de cinéma «renversante», les spectateurs sont invités à s’allonger pour regarder des documentaires comme on regarde un ciel étoilé. Samedi, une soirée spéciale est prévue pour fêter l’anniversaire du festival autour d’un film sur les exploits des animaux en haute montagne durant l’hiver, et d’un spectacle vocal qui «chantera le froid dans une langue inventée».

Festival Salamandre, Théâtre de Beausobre à Morges, dès 10h, du 26 au 28 octobre. Entrée 12 francs pour les plus de 12 ans. Programme complet sur www.festival-salamandre.net

Publicité