La fondation XPrize, qui organise des compétitions internationales pour l'innovation technologique, arrive à Genève. L'institution américaine a décidé d'établir son siège européen dans le cadre d'un partenariat avec le Geneva Science and Diplomacy Anticipator (Anticipateur de Genève sur la science et la diplomatie, Gesda).

Basée en Californie, XPrize vise à récompenser par des prix largement dotés des avancées majeures dans des domaines tels que l’exploration spatiale, l’intelligence artificielle ou la conservation de l’eau. Plus récemment, elle a notamment lancé des prix visant à encourager le développement de tests covid rapides, ou encore de solutions d’extraction de CO2 de l’atmosphère à l’échelle de la gigatonne. 

XPrize et le Gesda vont oeuvrer à une nouvelle initiative pour démocratiser certaines technologies quantiques pour les rendre plus accessibles, ont-elles précisé vendredi. Cette arrivée en Europe est très importante pour la fondation américaine, affirme sa patronne Anousheh Ansari, qui collabore déjà avec le Gesda, entité qui associe diplomatie scientifique suisse et innovation technologique au coeur de la Genève internationale, lancée en 2019 par la Confédération, le canton et la ville.

Notre portrait: Anousheh Ansari, l’astronaute qui rêvait d’un monde meilleur

Eviter une concentration des technologies

Le partenariat doit notamment porter sur les 18 thématiques identifiées pour le radar du Gesda, un instrument qui cherche à anticiper les défis liés aux avancées technologiques sur les 25 prochaines années. Le radar, alimenté déjà par plus de 530 scientifiques, sera dévoilé officiellement jeudi prochain au début du premier sommet de l'anticipateur auquel doivent participer des centaines de personnes jusqu'à samedi.

Ce partenariat est au centre du mandat du Gesda, selon son président, l’ex-CEO de Nestlé Peter Brabeck-Letmathe. Selon lui, il fait partie des efforts pour éviter que les technologies ne soient contrôlées par certaines entreprises ou certains pays.

Au sujet du GESDA: Le mariage royal de la science et de la diplomatie