Il dit que les arbres sont capables d’appeler la pluie. «Ils fabriquent des grains de poussière qu’ils libèrent dans l’atmosphère, les molécules d’eau s’agglutinent autour d’eux et forment une goutte. Quand elle est assez lourde, la goutte tombe. Voilà comment les arbres demandent à la pluie de tomber.» Francis Hallé, 82 ans, est botaniste, l’un des plus célèbres en France, auteur, entre autres, du fameux Plaidoyer pour l’arbre paru en 2005 chez Actes Sud. Pandémie oblige, on ne peut le rencontrer chez lui à Montpellier.

Lire aussi:L’imposant bison réintègre les forêts vaudoises