Canicule

Les gestes à adopter pour éviter le coup de chaud

Cette semaine, les températures pourront grimper jusqu’à 38°C en Suisse romande, un épisode caniculaire qui risque de durer plusieurs jours. S’hydrater, éviter le sport et l’alcool… quelques conseils pour faire face à ces fortes chaleurs

A partir d’aujourd’hui, toute la Suisse se prépare à un épisode de chaleur intense et particulièrement précoce pour un mois de juin. Dans le Valais, le niveau 4 sur 5 du degré de danger lié à la canicule devrait même être déclenché, ce qui correspond à un état d’alerte. Goudron, absence d’espaces verts et bâtiments trop isolés, les plus grandes villes pâtissent davantage des effets de la chaleur. Mais en milieu urbain tout comme à la campagne, de bons gestes sont à adopter pour résister aux hautes températures:

1) Qu’est-ce qu’une canicule?

La canicule n’est pas un simple coup de chaleur. Un épisode caniculaire correspond à des températures élevées en journée qui ne descendent pas sous les 20°C la nuit, et cela pendant au moins trois jours consécutifs. Le taux d’humidité est aussi à prendre en compte: plus il fait humide et plus le risque de canicule est important.

Lire aussi: La canicule, incubateur d’angoisses

2) Pourquoi fait-il subitement si chaud?

L’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse précise qu’«un anticyclone s’étend progressivement de la Méditerranée occidentale à l’Europe centrale et entraîne un assèchement et un réchauffement marqué de la masse d’air dans la région alpine». La canicule devrait durer jusqu’au 30 juin selon MétéoSuisse, qui émet un avertissement de canicule de niveau 3 correspondant à un «danger marqué», pouvant avoir des conséquences sur la santé.

Lire également: Il va falloir s’habituer aux orages

3) Comment se protéger des pics de chaleur?

Face à d’intenses chaleurs, les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables. Le premier réflexe à adopter: boire régulièrement. «Il faut aussi penser à baisser les stores, rafraîchir l’habitat en ouvrant les fenêtres en soirée, éviter les activités physiques au plus chaud de la journée, manger léger et éviter l’alcool», explique Denis Froidevaux, chef de la sécurité civile et militaire du canton de Vaud. «Lors de ces épisodes de forte chaleur, il faut mettre en œuvre une forme de solidarité et veiller sur ses voisins, sonner chez les plus vieux pour s’assurer que tout se passe bien», ajoute Denis Froidevaux.

Lire éditorial: Affronter la pluie

4) Comment veiller sur les personnes âgées?

A l’EMS Le Home-Les Pins à Lausanne, le personnel est bien rodé. Fontaine à eau, eau gazeuse, salle climatisée, François Matt, le directeur de l’établissement, se veut rassurant: «Dorénavant, nous sommes habitués à ces températures, il faut seulement veiller à ce que les personnes âgées boivent car la sensation de soif ne se fait pas toujours ressentir. Il faut également faire attention aux vêtements qu’ils portent. Nous leur conseillons aussi de se reposer et de rester au frais.» Mais l’isolement des personnes âgées peut accentuer les risques de déshydratation, nous rappelle François Matt.

Lire encore: Les assureurs suisses confiants

5) Quelles mesures politiques peuvent être prises?

La pollution de l’air conjuguée à la chaleur peut rendre la ville irrespirable. Quand la chaleur sévit, la pollution à l’ozone augmente. «Aucune mesure particulière n’a encore été mise en place mais nous surveillons les taux de pollution en ville et nous pourrions restreindre le trafic automobile si nous constations un pic d’oxyde d’azote, précise Denis Froidevaux. Nous sommes aussi attentifs aux feux de forêt et nous veillons sur les cours d’eau souvent intenses en cette période.»

Il faut également savoir que les risques s’accentuent selon la durée de la canicule: «Si la situation s’étend sur quinze jours, nous déciderons de mettre en place tous nos dispositifs tels que l’installation de brumisateurs dans les parcs pour enfants, des visites à domicile chez les personnes âgées inscrites dans nos registres, ou des mesures d’encadrement des activités en plein air, comme les festivals, en annulant ou en décalant des événements si nécessaire.» Le chef de la sécurité civile l’assure, le pays est préparé à faire face à ces températures, et l’aide de la protection civile peut être déclenchée à tout moment.

Publicité