Sécurité routière

Graham, l’être humain taillé pour résister aux accidents de la route

Imaginé dans le cadre d’une campagne de sécurité routière, ce corps difforme mais costaud a été pensé pour résister aux violents chocs subis lors d’accidents

Une tête en forme de casque de moto, sans nez, un dos ultra-renforcé...voici Graham, représentation scientifico-artistique de ce à quoi l'être humain ressemblerait s'il avait évolué en un organisme résistant aux accidents de voiture.

C'est l'artiste australienne Patricia Piccinini, déjà connue pour avoir fait voler une montgolfière en forme de baleine aux seins pendants, qui en est à l'origine. Elle s'est associée à un chirurgien et à un expert en accidents pour imaginer cet étrange bonhomme, dans le cadre d'une campagne australienne de sécurité routière.

Mais pour saisir tout l'intérêt de Graham, il faut l'examiner en 360°. On peut ainsi voir ce qui se cache sous sa peau et comprendre comment ses organes le rendent si résistant aux traumatismes physiques.

«Les voitures ont évolué beaucoup plus vite que nous, et Graham est là pour nous rappeler que notre corps ne nous permet pas de survivre à des chocs d'accidents de la route», rappelle Christian Kenfield, chirurgien traumatologique à l'Hôpital royal de Melbourne.

Ce curieux cousin éloigné est fait de silicone, de résine, de fibre de verre et...de cheveux humains. Il sera exposé dans toute l'Australie. Ses créateurs espèrent qu'il rendra les conducteurs un peu plus prudents sur la route.

Publicité