Des pluies diluviennes entraînant des torrents de boue dans les rues de Cressier et Frochaux, dans le canton de Neuchâtel. Des grêlons de plusieurs centimètres tombant sous des rafales à plus de 100 km/h semant la pagaille en Gruyère. Sans oublier les terribles flux de lave torrentielle ayant entraîné la disparition de deux personnes à Chamoson en 2019. Chaque année, la Suisse subit des épisodes météorologiques catastrophiques, ponctuels et fortement localisés. A chaque fois, la question revient: est-ce là l’œuvre du réchauffement climatique?

Le réchauffement suspecté

La question agace les climatologues. Du moins, ces derniers ont longtemps répété que climat et météo sont deux domaines bien distincts, et que les effets à très long terme du premier n’ont pas forcément de lien évident avec les épisodes météo perceptibles par l’homme.