La taille moyenne des hommes en Europe a progressé de 11 cm entre 1870 et 1980, passant à 1m78, révèle une étude publiée lundi. Les progrès de la médecine sont le facteur le plus important d’augmentation de la taille moyenne d’une population, selon ses auteurs.

«Les augmentations de la taille humaine sont un indicateur clé des progrès de l’état de santé moyen des populations», souligne Timothy Hatton, professeur d’économie à l’Université britannique d’Essex, qui a dirigé cette étude.

L’étude de la période montre des accélérations de cette croissance dans la période englobant les deux guerres mondiales et la crise économique des années 1930, ce qui peut surprendre, et fait dire aux chercheurs que les progrès de la médecine sont le facteur le plus important d’augmentation de la taille moyenne d’une population, et non l’augmentation du niveau de vie.

Hausse plus grande dans les pays du Sud

Publiée par les «Oxford Economic Papers», l’étude porte sur des hommes âgés de 21 ans environ et vivant dans 15 pays européens. Les chercheurs ont notamment exploité les mensurations mesurées au moment du service militaire. L’étude ne concerne que les hommes, les données étant plus difficiles à recueillir pour les femmes.

La progression n’est pas identique à travers le continent. En Espagne, les hommes ont gagné en moyenne 12 centimètres, passant de 1m63 sur la période 1871-1875 à 1m75 sur la période 1971-1975.

Sur la même période, la croissance est de 10 cm, de 1m70 à 1m80 en Suède.