Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Plusieurs systèmes informatiques dépendant du Ministère britannique de la Santé (NHS) ont été attaqués vendredi 12 mai.
© Stefan Wermuth

Cybersécurité

Des hôpitaux britanniques victimes d'une cyberattaque

Une attaque informatique à grande échelle paralyse ce vendredi soir certains hôpitaux britanniques. Un logiciel exige des versements d'argent pour débloquer les ordinateurs infectés 

Les grands établissements intéressent décidément les hackers. Plusieurs systèmes informatiques dépendant du Ministère britannique de la Santé (NHS) ont été attaqués vendredi 12 mai. Les ordinateurs concernés sont bloqués par un logiciel de type «ransomware», qui exige, comme son nom le suggère, une rançon afin de débloquer l’accès à l’ordinateur.

Les boîtes e-mail sont devenues inaccessibles, suivies par les logiciels de gestion des patients

Le NHS a annoncé être au courant de cette opération d’envergure, et devrait donner plus de détails bientôt. D’après des témoignages recueillis par le quotidien «The Guardian», les premières pannes seraient survenues aux alentours de midi et demi, heure locale. «Les boîtes e-mail sont devenues inaccessibles, suivies par les logiciels de gestion des patients», d’après un employé du service informatique du NHS.

Une fenêtre demandant le versement de 300 dollars en bitcoins est apparue sur les écrans. Les ordinateurs infectés sont totalement inaccessibles: la seule solution est de payer. Depuis, tous les ordinateurs ont été éteints, à la demande des services informatiques du NHS.

Aux Etats-Unis, d’après le site gouvernemental consacré à ce problème, il y aurait chaque semaine plusieurs attaques concernant chacune les données de plus de 500 personnes

Ce n’est pas la première fois que des pirates informatiques s’attaquent à des institutions sanitaires. En 2015, Anthem, l’une des plus grandes assurances santé au monde, avait ainsi été victime du vol de millions de données clients par des hackers.

Lire aussi: Génome chiffré, génome protégé

«Aux Etats-Unis, d’après le site gouvernemental consacré à ce problème, il y aurait chaque semaine plusieurs attaques concernant chacune les données de plus de 500 personnes», déclarait récemment au «Temps» Jean-Pierre Hubaux, professeur au Laboratoire des communications et applications informatiques de l’EPFL.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sciences

Sécheresse et feux de forêts vus de l’espace

Chaque année, 350 millions d’hectares de forêts, friches et cultures sont ravagés par des incendies, soit la taille de l’Inde. L’astronaute allemand Alexander Gerst partage sur Twitter sa vue panoramique sur le réchauffement climatique depuis la Station spatiale internationale

Sécheresse et feux de forêts vus de l’espace

This handout picture obtained from the European Space Agency (ESA) on August 7, 2018 shows a view taken by German astronaut and geophysicist Alexander Gerst, showing wildfires in the state of California as seen from the International Space Station…
© ALEXANDER GERST