étude 

Infertilité: les pesticides mis en cause

Si un couple ne parvient pas à enfanter, c’est peut-être parce que leurs mères respectives, voire leurs grands-mères, ont été exposées à des polluants lorsqu’elles étaient enceintes. Cette découverte a été annoncée il y a quelques jours à Lyon, lors du dernier meeting annuel de la Société européenne d’endocrinologie

David Lopez Rodriguez, étudiant au laboratoire d’Anne-Simone Parent à l’Université de Liège, en Belgique, a monitoré le développement sexuel et reproductif de trois générations de rats, dont les génitrices avaient été mises en contact oralement avec des perturbateurs endocriniens pendant la grossesse et la lactation. Les doses inculquées étaient équivalentes à celles de la vie courante et comprenaient notamment des pesticides, fongicides et du parabène.

Lire l'article lié: Alerte sur le sperme