Si Jane Goodall s’était appelée Dian Fossey, cet article aurait pu s’intituler «Chimpanzés dans la brume». Mais notre héroïne n’est pas brune, n’a pas été assassinée, et n’a pas été incarnée à l’écran par Sigourney Weaver. Le travail de cette éthologue n’en est pas moins d’une ampleur capitale. Grâce à ses recherches sur les chimpanzés, elle a profondément bouleversé notre savoir et notre rapport à ces animaux. Scientifique autodidacte, elle est devenue, au fil des années, avant tout militante pour la cause animale et écologiste.

Lire aussi: Frans de Waal: «Nous n’avons plus aucune excuse pour continuer à traiter les animaux comme nous le faisons»