Le doctorat en poche, la carrière d’un scientifique peut véritablement démarrer. Et avec elle, les problèmes, au premier rang desquels la précarité de l’emploi. Contrats à durée déterminée à répétition, souvent à temps partiel, bas salaires, statuts administratifs flous, dépendance vis-à-vis des professeurs… les jeunes chercheurs doivent consentir à de nombreux sacrifices sur les plans professionnel et privé. Sans jamais avoir la garantie de pouvoir mettre un pied sûr à l’université, encore moins d’atteindre le statut convoité de professeur. Une pétition circule, appelant à améliorer la condition de ces indispensables petites mains de la science.

Lire encore: Comment se faire recruter avec un doctorat