Technologies

L'accélérateur de particules du CERN comme si vous y étiez

La BBC présente une impressionnante mise en scène en vidéo du LHC, l'accélérateur de particules du CERN. Une plongée dans les entrailles du collisionneur à découvrir en réalité virtuelle

Qui n'a jamais voulu visiter le colossal LHC, l'accélérateur de particules du CERN et ses gigantesques détecteurs? C'est désormais possible depuis chez soi avec cette vidéo à 360° réalisée par la chaîne britannique BBC.

Cette séquence est extraite de l'émission Click, qui a diffusé pour l'occasion la toute première émission intégralement filmée à 360° autour de plusieurs sujets, notamment les jeux vidéo ou les tours de magie.

Avec le Google cardboard ou le Gear VR de Samsung

Evidemment, pour en profiter il faut oublier son téléviseur traditionnel: tout se passe sur internet, depuis son ordinateur mais de préférence sur son smartphone puisqu'une option permet même de la visionner à l'aide de casques à réalité virtuelle tels que le Google cardboard ou le Gear VR de Samsung. Il faut pour cela cliquer sur la petite icône correspondante. Les plus chanceux pourront même en profiter en 4K, pour peu qu'ils soient équipés d'écrans supportant cette définition.

Avouons-le, le résultat est époustouflant. En se promenant dans le tunnel du LHC, on tourne la tête à droite, à gauche, à l'affût des instruments mystérieux. Apparaît alors du texte façon réalité augmentée qui nous donne des informations sur leurs fonctions.

Un tournage complexe

Filmer une telle émission n'a pas été de tout repos, comme l'explique l'équipe anglaise dans le making-of. Tout le monde est filmé en permanence à l'aide d'une grappe de six caméras spécifiques, il n'y a donc pas de coupures, chaque séquence de deux à cinq minutes dans un endroit donné a donc été filmée en une seule fois.

«En tant que présentateur, j'ai eu l'impression d'être en direct, explique Spencer Kelly. Il y a une énergie plus importante, on s'amuse plus et on dispose de plus de liberté sachant que quoi que l'on fasse, où qu'on aille, ce sera dans la boîte sans avoir besoin de tout refaire en plan rapproché», comme c'est habituellement le cas.

La réalité virtuelle donne décidément des idées aux réalisateurs, pour le plus grand plaisir des amateurs de technologies.


A propos du CERN, sa nouvelle directrice: «J'espère que le CERN ouvrira un chapitre totalement nouveau de la physique»

Publicité