Dans nos archives, il y a un siècle

Lâchez les chauves-souris dans les vignes!

Alerte sur les coteaux! En ce début d’été 2015, les vignerons de Suisse romande sont inquiets pour la prochaine vendange. Alors que la drosophile suzukii, introduite en Europe en 2008, envahit en nombre le vignoble, celui-ci est déjà affecté par le fongicide Moon Privilege de la société pharmaceutique allemande Bayer.

Or il y a exactement un siècle, le 6 juillet 1915, la Gazette de Lausanne publie un entrefilet annonçant que «les vers (cochylis) ont déjà fait dans le vignoble des dégâts considérables». Que faire, alors, pour lutter contre la vermine?

Le directeur de l’Etablissement fédéral de chimie agricole, préconise «la multiplication des chauves-souris, grandes destructrices» de ces papillons «qui ne volent qu’au crépuscule».

A l’appui de cette thèse, Charles Dusserre cite «le vignoble des Evouettes (Valais), où les chauves-souris abondent et où la cochylis est inconnue».

Morale de l’histoire: lâchez sans attendre les vampires, qu’ils vous sauvent la grappe!