Un problème de combinaisons inquiète la NASA

Espace Infiltrations d’eau détectées

A l’approche de trois sorties spatiales complexes dans les prochains jours, la NASA se démène toujours pour régler un problème de combinaisons, qui rappelle un incident de 2013, lorsque de l’eau avait inondé le casque d’un astronaute européen. Les combinaisons spatiales qui seront portées par Barry Wilmore et Terry Virts pour leurs excursions hors de la Station spatiale internationale (ISS) sont en état de marche, d’après la NASA, mais un problème récurrent avec une pièce du système de refroidissement du scaphandre inquiète les ingénieurs.

«C’est le même type d’inquiétude que nous avions eu en 2013 quand nous avions eu à gérer le problème d’infiltration d’eau dans le casque», a expliqué Kenneth Todd, directeur des opérations de l’ISS, lors d’un point presse. Il y présentait les grandes lignes des trois sorties dans l’espace qui serviront à installer de nouvelles stations d’amarrage pour un cargo commercial.

Circuits rouillés

En nettoyant les circuits de refroidissement de sa combinaison, le commandant Wilmore s’était aperçu en janvier que «le système de refroidissement était anormalement bruyant», selon le blog de la NASA qui fait état des activités à bord de la station.

Une nouvelle combinaison que portera le commandant Wilmore a été livrée à la station. L’autre combinaison spatiale, avec le morceau de remplacement, sera portée par Terry Virts. Son système de refroidissement montre quelques signes de corrosion, mais il fonctionne, a assuré Kenneth Todd.

Les ingénieurs pensent que de petites quantités d’eau s’accumulent dans les roulements à bille du système de refroidissement à chaque fois que la combinaison est allumée, puis éteinte, ce qui abîme les pièces. «Il n’y a pas de risque de perdre un membre d’équipage», a rassuré Kenneth Todd, qui prend toutefois le problème au sérieux.