CLIMAT

L’Australie a connu l’été le plus chaud de son histoire

Vague de chaleur extrême cet été en Australie, le mercure a enregistré des valeurs historiques

L’Australie a enregistré le 7 janvier sa journée la plus chaude avec une température moyenne nationale de 40,3 degrés Celsius au cœur de l’été 2012-2013 (décembre-février). Quarante-quatre stations de mesure ont enregistré des valeurs historiques. A Sydney, la plus grande ville de l’île, le thermomètre avait atteint 45,8 degrés le 18 janvier, 0,5 degré de plus que le précédent record de janvier 1939. Les températures «devraient continuer de grimper à l’avenir au gré du réchauffement planétaire», a prévenu lundi le directeur de la Commission gouvernementale sur le climat.

Selon le rapport de la commission, seuls 21 jours ont connu une température moyenne supérieure à 39 degrés depuis le début des mesures il y a environ un siècle, dont huit cet été. L’été australien entre 2012 et 2013 a été marqué par des conditions météo extrêmes sur la plus grande partie du territoire, avec des vagues de chaleur record, d’importants feux de brousse, des pluies torrentielles et des inondations destructrices», souligne le rapport.

Le patron de la commission, Tim Flannery, a comparé le climat australien à un sportif dopé. «Les mêmes effets se produisent pour notre climat […]. Le climat prend des stéroïdes», a-t-il commenté sur la chaîne de télévision publique ABC. La température la plus haute jamais relevée en Australie date de 1960, dans la petite ville de Oodnadatta, dans l’Etat d’Australie-Méridionale. Le thermomètre avait grimpé à 50,7 degrés.

Publicité