«De la vapeur d’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète, située dans sa zone habitable.» C’est le titre d’une étude publiée le 11 septembre dans la revue Nature Astronomy. Un article scientifique qui a fait beaucoup de bruit et qui a été repris dans des médias du monde entier… parfois avec sensationnalisme et exagération.