L’étau se resserre autour du sucre. Ou plutôt des sucres, car un projet d’avis scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) en cours s’est intéressé à l’impact de différents sucres sur la santé humaine. Les conclusions vont dans le sens de la littérature scientifique récente: l’apport en sucres ajoutés et sucres libres dans l’alimentation devrait être aussi faible que possible. Des résultats qui pourraient préfigurer de nouvelles recommandations nutritionnelles dans un futur proche.