Un marteau qui vrille le crâne, des pulsations sur les tempes, des nausées… En Suisse, près de 15% de la population souffre de migraines, une affection qui a longtemps été traitée par des antalgiques, sans grand succès. Mais depuis quelques années, la médecine a beaucoup progressé dans la prise en charge des patients concernés.

Parallèlement aux médicaments existants, d’autres méthodes plus mécaniques se développent actuellement. C’est le cas du Cefaly, un petit appareil que l’on place sur le front et qui stimule le nerf trijumeau au moyen d’une légère décharge électrique. Les résultats d’une nouvelle étude clinique, parus fin 2018 dans la revue de l’International Headache Society, montrent que son action diminue la douleur pour 85% des patients.