L’album de la famille humaine compte désormais une page de plus. La photo du nouveau venu est floue, délavée par les touffeurs asiatiques – on ne le connaît que grâce à quelques dents, un fémur et des os de pied et de main – mais son irruption confirme que les paléontologues sont encore loin d’avoir exploré toute la diversité des humanités disparues. Homo luzonensis vivait à Luçon, la plus grande île des Philippines, il y a plus de 50 000 ans. Treize restes fossiles, attribués à au moins trois individus distincts, sont décrits dans la revue Nature du 11 avril.