Face à la nouvelle vague pandémique et à l’apparition d’Omicron, potentiellement encore plus contagieux que ses prédécesseurs, les pays renforcent les mesures sanitaires et remettent la pression sur les non-vaccinés. Cependant, l’impression de déjà-vu et l’absence de perspectives d’amélioration nourrissent le sentiment de ras-le-bol et le scepticisme même chez les personnes qui ont fait la piqûre. Jusqu’à quand va-t-on tourner en rond? La stratégie actuelle a-t-elle encore du sens? Le Temps a demandé l’avis de trois experts, en Suisse, en Europe et aux Etats-Unis.