Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Lors des funérailles, le 31 mars 2018, à l'église St Mary de Cambridge.
© Henry Nicholls/Reuters

funérailles

L'inhumation de Stephen Hawking est ouverte aux voyageurs du futur

Le physicien est inhumé ce vendredi aux côtés de Newton et Darwin. Sa voix sera envoyée dans l'espace, et des sièges sont réservés à des participants venant de demain

Un enregistrement de la voix synthétisée de l'astrophysicien Stephen Hawking sera envoyé dans l'espace vendredi, à l'occasion de son inhumation à Londres aux côtés de Newton et Darwin, deux autres grands noms britanniques de la science.

Les cendres du chercheur, décédé le 14 mars à l'âge de 76 ans et qui avait dédié sa vie à tenter de percer les mystères de l'univers, seront enterrées près des tombes d'Isaac Newton et de Charles Darwin, en l'abbaye de Westminster. Des membres de sa famille, ainsi que ses amis et ses collègues, doivent assister à la cérémonie.


Lors des funérailles, en mars: Les funérailles de Stephen Hawking ont eu lieu à Cambridge

A son décès: «Cela serait ennuyeux d’être Dieu et de n’avoir rien à découvrir»


Vangelis a mis la voix en musique

L'enregistrement réalisé par le compositeur de musique électronique grec Vangelis, et intégrant la voix synthétisée de Stephan Hawking, sera envoyé vers le trou noir 1A 0620-00, le plus proche de la Terre, par l'Agence spatiale européenne.

«C'est un beau geste, symbolique, qui crée un lien entre la présence de notre père sur cette planète, son vœu d'aller dans l'espace et ses travaux d'exploration de l'univers», a dit sa fille, Lucy Hawking. «C'est un message de paix et d'espoir, sur l'unité et notre besoin de vivre ensemble en harmonie sur cette planète», a-t-elle ajouté.

Notre revue de presse: Stephen Hawking, ou la pas si brève histoire du génie qui s’est éteint

Benedict Cumberbatch prendra la parole

L'astronaute britannique Tim Peake, le professeur d'astronomie Martin Rees – membre de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique de Grande-Bretagne – et l'acteur Benedict Cumberbatch, qui avait incarné le scientifique dans un téléfilm, prendront la parole au cours de la cérémonie.

La cérémonie d'inhumation saluera non seulement sa contribution à la recherche scientifique mais aussi sa persévérance à combattre une maladie incurable.

«Nous sommes très reconnaissants envers l'abbaye de Westminster de nous offrir le privilège d'une célébration rendant hommage à la vie extraordinaire de notre père, et de lui offrir une dernière demeure aussi illustre», ont remercié ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim.

La possibilité du voyage dans le temps «n'a pas été réfutée»

Environ mille personnes, originaires de plus de cent pays pourront assister à ce dernier hommage. Plus de 25 000 candidats s'étaient inscrits au tirage au sort, qui était également ouvert aux... voyageurs du futurs.

«Nous ne pouvons pas exclure la possibilité de voyager dans le temps car, à notre satisfaction, cela n'a pas été réfuté», avait expliqué un porte-parole de la fondation Stephen Hawking, en ouvrant les inscriptions aux personnes ayant une date de naissance pouvant aller jusqu'en 2038.

Un physicien, et une pop star

Stephen Hawking était reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sur l'origine de l'univers. Cloué dans un fauteuil roulant, il avait déjoué les pronostics des médecins qui ne lui donnaient que quelques années à vivre après lui avoir diagnostiqué, à 21 ans, la maladie de Charcot.

Il était devenu une icône après la publication, en 1988, d'Une brève histoire du temps, un ouvrage de vulgarisation scientifique qui explique les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes.

Son génie scientifique et son sens de l'humour avaient fait de lui une figure populaire, bien au-delà des cercles de la physique. Sa mort avait suscité une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à la Nasa en passant par l'ancien président américain Barack Obama.

Lire également: Stephen Hawking, cette figure audiovisuelle

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sciences

Sécheresse et feux de forêts vus de l’espace

Chaque année, 350 millions d’hectares de forêts, friches et cultures sont ravagés par des incendies, soit la taille de l’Inde. L’astronaute allemand Alexander Gerst partage sur Twitter sa vue panoramique sur le réchauffement climatique depuis la Station spatiale internationale

Sécheresse et feux de forêts vus de l’espace

This handout picture obtained from the European Space Agency (ESA) on August 7, 2018 shows a view taken by German astronaut and geophysicist Alexander Gerst, showing wildfires in the state of California as seen from the International Space Station…
© ALEXANDER GERST