Souvent présentée comme une révolution pour la médecine, l’intelligence artificielle (IA) a brillé par son absence depuis le début de la pandémie de Covid-19. La disponibilité et l’efficacité globale des tests de dépistage ont, certes, réduit son intérêt potentiel sur ce front. Elle pourrait toutefois se distinguer à l’hôpital en aidant les équipes médicales à la prise de décision, leur permettant notamment d’effectuer un meilleur triage des patients en cas d’afflux massif.

Une étude parue le 15 octobre dans la revue Medical Image Analysis a présenté un programme informatique reposant sur une certaine forme d’IA. Celui-ci est capable de déterminer, à partir d’images de scanner des poumons et d’informations cliniques, le stade d’avancement du Covid-19 chez un patient donné, et d’établir un pronostic médical pour les jours qui viennent, avec une rapidité et une efficacité supérieures ou égales à celles des meilleurs médecins spécialistes.