Ce vaccin s'appuie sur des nanotechnologies pour s'attaquer au virus, en prévision d'une éventuelle résurgence de la pandémie à l'automne. S'il est homologué, le vaccin appelé Skycovion, sera le septième approuvé au sein de l'Union européenne, alors que d'autres nouveaux vaccins sont également examinés par l'Agence européenne basée à Amsterdam en vue de leur homologation au sein de l'UE.

SK Chemicals «a soumis des données sur la capacité de ce nouveau vaccin à déclencher la production d'anticorps contre la souche initiale du SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19», a expliqué l'EMA.

Lire aussi: Le covid est toujours là, mais tout le monde s’en fiche. Pourquoi?

Le vaccin s'appuie sur des nanoparticules contenant des éléments de la protéine Spike qui est la clé permettant au SARS-CoV-2 de pénétrer dans les cellules humaines.

Le vaccin développé par SK Chemicals contient également un "adjuvant" permettant de renforcer la réponse immunitaire de l'organisme au vaccin, a précisé l'agence.

A date, l'Union européenne a autorisé l'utilisation des vaccins mis au point par AstraZeneca, Janssen, BioNTech-Pfizer, Moderna, Novavax et Valneva qui a suspendu sa production de vaccins contre le Covid.

Lire aussi: Antoine Flahault: «On peut questionner les pouvoirs publics sur leur inaction vis-à-vis de ces vagues à répétition»