Sciences comportementales

Malgré la tentation, nous sommes globalement honnêtes

Voici – enfin – une solide raison d’espérer en l’homme! Presque partout à travers le monde, les gens retournent à son propriétaire un portefeuille perdu d’autant plus volontiers que celui-ci contient plus d’argent. Un résultat contre-intuitif, que révèle une étude parue dans «Science»

Non, la tentation ne fait pas le larron. L’adage vient d’être formellement démenti par une étude publiée dans la revue Science le 21 juin. Au vrai, le préjugé est tenace: tiraillés entre nos intérêts individuels et le bien collectif, nous serions incapables, le plus souvent, de réfréner nos pulsions égoïstes. Donc de résister à l’attrait des fruits défendus. Le contrepoids des valeurs morales ne suffirait pas…

Lire aussi: La spirale du mensonge expliquée par les neurosciences