Santé

Dans le monde, le nombre de dépressions a augmenté de plus de 18% en dix ans

L’Organisation mondiale de la santé a publié ce jeudi un rapport sur la dépression. Une pathologie qui touche plus de 300 millions de personnes dans le monde. Une campagne de prévention est lancée

La dépression provoque un coût économique estimé à 1000 milliards de dollars par an dans le monde. Selon un rapport de l’OMS se basant sur des chiffres de 2015 et publié jeudi à Genève, la prévalence de cette pathologie a augmenté de plus de 18% en dix ans.

Au total, plus de 300 millions de personnes sont atteintes, résume le document publié à un mois de la Journée mondiale de la santé liée précisément cette année à la dépression.

Pays à bas revenus plus exposés

L’extension de la pathologie est particulièrement élevée dans les pays à bas revenus. Dans ces Etats, la population augmente davantage et vit plus longtemps qu’auparavant, à un âge plus exposé à la dépression. Le manque d’emploi, la pauvreté, l’alcool ou la drogue figurent parmi les facteurs qui favorisent la maladie.

Une partie de l’Asie regroupe le plus grand nombre de cas. Elle devance le Pacifique Ouest et l’Est de l’Europe. Le reste de l’Europe est la zone la moins touchée après l’Afrique.

Lire aussi: Quand le burn-out touche aussi les parents

La dépression touche plus de 5% des femmes, alors qu’elle n’atteint qu’environ 3,5% des hommes. Le manque d’accès aux soins et la stigmatisation restent importants. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé récemment une campagne d’un an sur cette maladie.

Publicité